La 21ème Conférence des Parties contractantes à la Convention pour la protection du milieu marin et du littoral de la Méditerranée (Convention de Barcelone) et ses protocoles se dérouleront du 2 au 5 décembre 2019 à Castel dell’Ovo, un château historique de la Méditerrannée située dans le golfe de Naples.

LES DÉCISIONS

Les Parties contractantes examineront, lors de la COP 21 et en vu de leur adoption, un certain nombre de projets de décisions relatifs à la gouvernance du système PNUE / PAM – Convention de Barcelone ainsi que des questions thématiques . En outre, les Parties contractantes discuteront et adopteront éventuellement le Programme de Travail et le Budget PNUE / PAM pour l’exercice biennal 2020-2021.
Les thèmes liés à la gouvernance comprennent, entre autres, l’évaluation de l’actuelle Stratégie à Moyen Terme du PNUE / PAM et la préparation de la nouvelle pour l’exercice biennal 2022-2027, la Stratégie de Communication Opérationnelle, la feuille de route pour la préparation d’une Politique de Gestion des Données, les questions de coopération et de partenariat, ainsi que des travaux du Comité de Conformité – organe créé en 2008 pour conseiller et aider les Parties contractantes à s’acquitter de leurs obligations en vertu de la Convention et ses Protocoles et à faciliter, promouvoir, surveiller et assurer le respect de ces obligations.
D’autres projets de décision relatifs à la gouvernance sont axés sur l’évaluation à moyen terme de la Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable (2016-2025) et du Plan d’Action régional pour une consommation et une production durables en Méditerranée; ainsi que sur les évaluations environnementales en Méditerranée, y compris le rapport 2019 sur l’état de l’environnement et du développement et une évaluation préliminaire des risques liés aux changements climatiques et environnementaux dans la région méditerranéenne.
Un certain nombre de projets de décision importants concernent également des thèmes opérationnels liés à la protection du milieu marin et de la région côtière de la Méditerranée:

  • Une feuille de route pour une éventuelle désignation de la zone de la mer Méditerranée en tant que zone de contrôle des émissions d’oxydes de soufre;
    Six plans régionaux visant à réduire ou à prévenir la pollution marine d’origine tellurique;
  • De nouvelles normes et directives visant à lutter contre la pollution dans le cadre des trois protocoles de la Convention de Barcelone concernant les immersions, les sources offshore et les sources terrestres;
  • Des lignes directrices sur les activités «Adopt-a-Beach» visant à réduire les déchets marins et à éliminer progressivement les sacs en plastique à usage unique;
  • Des normes et directives communes relatives aux activités offshore;
  • Un cadre régional commun pour la Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC) conformément au protocole sur la GIZC de la Convention de Barcelone;
  • L’ identification et la conservation des sites d’intérêt écologique particulier en Méditerranée, y compris les zones spécialement protégées d’importance méditerranéenne;
  • Le Programme d’Action Stratégique pour la conservation de la diversité biologique (PAS BIO) dans la région méditerranéenne;
  • La stratégie sur le phoque moine;
  • Les Plans d’action concernant les tortues marines, les poissons cartilagineux et la végétation marine; la classification des types d’habitats marins benthiques pour la région méditerranéenne et la liste de référence des types d’habitats marins et côtiers en Méditerranée;
  • Les directives actualisées régissant la mise en place de récifs artificiels en mer;
  • Un ensemble de mesures régionales visant à soutenir le développement d’entreprises vertes et circulaires et à stimuler la demande de produits durables.

REMISE DES PRIX

Prix des villes respectueuses de l’environnement d’Istanbul 2018-2019

Le gagnant de l’édition 2019 du «Prix des villes respectueuses de l’environnement d’Istanbul» sera annoncé lors d’une cérémonie qui aura lieu pendant la conférence.

Les Parties contractantes ont créé ce Prix pour reconnaître et récompenser les efforts des autorités locales visant à améliorer l’environnement et la qualité de vie et à promouvoir le développement durable dans les villes et les villages côtiers de la Méditerranée.